Meteor et Marion Dufresne, un rendez-vous improbable dans l'Océan Indien

Written by Guilhem Barruol on dimanche, 03 novembre 2013. Posted in Les campagnes en mer

Meteor et Marion Dufresne, un rendez-vous improbable dans l'Océan Indien

 

Meteor et Marion Dufresne, un rendez-vous improbable dans l'Océan Indien

Le navire Marion Dufresne qui nous avait permis de déployer nos stations sismologiques de fond de mer en Oct-Nov 2012 devait partir mercredi dernier de La Réunion pour effectuer sa rotation des îles australes : Crozet, Kerguelen, Amsterdam et St Paul. Une avarie a repoussé son départ à samedi matin mais il a ensuite filé plein sud vers Crozet. Les chances de rencontre des deux navires activement impliqués dans l'expérience RHUM-RUM étaient minimes vu la taille de l'océan et vu notre fâcheuse habitude de progresser en zig-zaguant de station en station ces deux dernières semaines. 
Ce matin, à 5h, le Meteor arrive sur le point RR24, le plus au sud de notre première boucle. Au lever du soleil, nous découvrons le Marion Dufresne à l'horizon. Nos routes se rapprochent. Vers 6h30, nous sommes à environ 5 miles l'un de l'autre, la lumière est vaporeuse, pas de contact radio mais aucun doute que l'équipage du Marion nous a bien localisé. Rencontre vraiment inattendue dans la magie de la lumière du petit matin en plein océan. 
Coincidence ultime: le point RR24 sur lequel nous stationnons était le dernier OBS que nous avions largué le 22 octobre 2012 avec le Marion Dufresne et que nous avions soigneusement célébré. Ce matin a donc défié pas mal de probabilités. 

Bonne route au Marion Dufresne pour sa rotation vers le grand sud. 

Guilhem Barruol

 

 

About the Author

Guilhem Barruol

Guilhem Barruol

La Partie française de RHUM-RUM est conduite par Guilhem Barruol, CNRS, Institut de Physique du Globe de Paris, Laboratoire GéoSciences Réunion, Université de La Réunion, Saint Denis, La Réunion, France. 

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire