Libérez le Marion Dufresne !

Written by Karin Sigloch, Céline Davy on vendredi, 28 septembre 2012. Posted in La vie à bord, Les campagnes en mer

27 septembre 2012

Action politique (Photo: Kasra Hosseini)

Nous sommes toujours au port, bloqués par la grève des dockers. Voici la situation actuelle, nous avons le port pour nous, tandis que les dockers en grève sont campés devant la porte principale, veillant à ce que personne ne vienne déranger notre bateau dans son congé sabbatique.

La science est dans tous les sujets (séminaires quotidiens, discussions au dîner, rêves...) mais toujours pas mise en pratique. Plutôt qu'attendre davantage d'actions politiques autour de nous, nous sommes passés nous même à l'action. Nos collègues de La Réunion ont passé plusieurs heures à la porte principale, pour chercher à comprendre les revendications des dockers et savoir si une solution pragmatique pouvait être trouvée pour nos quatre containers. Nous nous sommes aussi tournés vers le Préfet de l'île, étant donné que notre projet représente un investissement important de la part des contribuables, et s'avère également utile pour évaluer le risque volcanique.

La photo montre une de nos précédentes tentatives d'alerter l'extérieur sur la "Libération du Marion Dufresne" : Lancer un SOS au préfet en faisant tourner les serviettes. Nous avions appris que son hélicoptère était supposé survoler le port inoccupé tôt dans la matinée, donc nous voulions être vus. Nous avons choisi le parking devant le bateau, et des serviettes blanches pour être bien repérables, mais l'hélicoptère n'est jamais apparu.

Hier, nous avons pu établir un contact direct avec le préfet et ainsi obtenir une réponse utile, nous pensions le problème enfin résolu - jusqu'à ce que l'espoir s'évanouisse une nouvelle fois. Cinq jours après le jour programmé du départ, notre chef de mission peut seulement s'imaginer en rêve déployer les sismomètres au fond de l'océan...

20120927 02 guilhem souslo c2

About the Author

Karin Sigloch

La partie allemande de RHUM-RUM est conduite par Karin Sigloch, Department of Earth Sciences, Ludwig-Maximilians-Universität, Munich, Germany.

Céline Davy

Poster un commentaire

Connectez vous afin de laisser un commentaire